Classification des pyodermites en fonction de la profondeur des tissus atteints :
Les pyodermites de surface: dermatite pyotraumatique (« hot spot »), pyodermite des plis (intertrigo) …
Les pyodermites superficielles: folliculite bactérienne, impétigo …
Les pyodermites profondes: furonculose, cellulite, «pyodermite du Berger Allemand»
Intertrigo: dermite de plisPyodermite du b all
(1) Dermite de plis; (2) Pyodermite du berger allemand

Le diagnostic requiert:
  • un examen clinique et dermatologique détaillé
  • des examens microscopiques avec coloration (cytologie)
  • parfois des cultures bactériennes
  • rarement des biopsies cutanées
Les traitements font appels:
  • à des traitements topiques: shampooings, pommades, lotions …
  • à des antibiotiques: la durée du traitement dépend du type de pyodermite
  • parfois à des immunostimulants (« vaccins »)
Une cause sous-jacente doit toujours être recherchée : allergie, trouble hormonal, parasitisme... Les Staphylocoques sont les germes les plus souvent observés lors d'infections bactériennes de la peau chez le chien.
Jusqu'il y a peu, nos antibiotiques classiques étaient toujours efficaces pour lutter contre ces infections. Depuis peu, de nouvelles souches de Staphylocoques deviennent résistantes à de nombreux antibiotiques: on les appelle les staphylocoques Methicilline résistants (car ils résistent même à un anti-infectieux très puissant, la Methicilline ; « Methicilin Resistant Staphylococcus » ou MRS).
En médecine humaine, ce sont ces fameux germes que l’on redoute tant car on peut les contracter suite à un simple séjour en milieu hospitalier (infection nosocomiale) : infections bactériennes à Staphylocoque aureus multiresistant (MRSA – staphylocoque aureus = staphylocoque doré ).
Chez le chien , des Staphylocoques intermedius multiresistants (MRSI) ont également été mis en évidence. Ils représenteraient 17% des cultures de Staphylocoques aux Etats-Unis. En Europe, ils font depuis peu leur apparition. Un article récent, publié dans la revue Veterinary Dermatology, renseigne une fréquence de 23% des cultures réalisées dans une clinique vétérinaire allemande. En Belgique, nous les avons identifiés pour la première fois en 2007 . Depuis lors le nombre de cas de MRSI ne cesse d’augmenter (identification à la surface de la peau ou lors d’otites).
Pustules: lésions élémentaires de pyodermite
Les pustules sont les lésions classiques de la pyodermite

Pour les vétérinaires intéressés par la problématique des staphylocoques methicilline résistants, des conseils d'hygiène et de précautions ont été publiés par la BSAVA en novembre 2006. Les principales mesures concernent l'hygiène des mains, le nettoyage et la désinfection du matériel et des locaux ainsi que l'usage réfléchi des antibiotiques.
Une série de conférences sur les pyodermites sera organisée à l’initiative de Pfizer les:
  • 22 janvier à Liège (Dr Beco)
  • 29 janvier à Bruxelles (Dr Fontaine)
  • 02 février à Wépion (Dr Beco)
  • 05 février à Gosselies ( Dr Fontaine)