Utilisation par voie générale
- PAS DE CORTISONE EN PIQÛRE pour tous les traitements chroniques (où le traitement risque d’être très long). Le plus souvent les produits injectés ont un effet retard (effet continu de quelques jours à plusieurs semaines). Ces produits ne respectent pas le métabolisme des animaux et peuvent entraîner des effets secondaires importants s’ils sont utilisés de manière répétitive.
- Lors d’utilisation de cortisone par voie orale, on recherchera le plus vite possible LA PLUS PETITE DOSE EFFICACE ET LA FREQUENCE D’ADMINISTRATION LA PLUS FAIBLE POSSIBLE. La tolérance à la cortisone varie d’un individu à l’autre. Certains patients peuvent être traités pendant des années sans apparition d’effets secondaires majeurs. En général les chats supportent mieux la cortisones que les chiens. Les chiens supportent mieux la cortisone que les humains (on n’observe jamais de rétention d’eau chez les chats ou chiens). Chez les animaux, les effets secondaires les plus évidents sont la stimulation de l’appétit (et donc la prise de poids) ainsi que l’augmentation de la consommation d’eau (polydipsie) et des volumes d’urine éliminés (polyurie). Tous ces effets secondaires sont réversibles. Ils disparaissent dès l’arrêt du traitement. Les indications classiques d’utilisation de la cortisone par voie générale en dermatologie sont : - le contrôle des démangeaisons (prurit) - le contrôle des allergies - le contrôle des maladies « auto » immunes.
Utilisation par voie locale (lotion, crème…)
Le traitement topique (lait, lotion, crème …) à la cortisone permet d’agir directement sur la peau lésé. Ce traitement est donc très utile pour renforcer ou remplacer le traitement général. Deux problèmes majeurs sont cependant à relever : - la cortisone exerce un effet local atrophiant (affinement de la peau) - le léchage du médicament déposé sur la peau peut entraîner un effet général (comme si la cortisone avait été administrée par la bouche). L’utilisation locale est aujourd’hui très souvent recommandée lors de la gestion des allergies.